L'orée des nuits - Julien Dusséaux
Le 23 mai 2019

Séance portrait avec Delphine

Février,

Février nous semble être le bon mois pour correspondre à l’ambiance que nous souhaitons pour ces photos de portrait ; un matin sera parfait, au jardin des plantes, en plein centre d’Angers.
Le soleil rasant, l’éventuelle brume du matin, les nuages épais qui pourraient arriver en fin de shooting… février c’est bien !

Et puis la météo nous met en alerte orange sur vents violents et fortes pluies, au jardin des plantes… on hésite entre repousser la date ou sauter sur l’occasion pour faire des photos exceptionnelles, on est des warriors !
Hé bien oui, mais non… il y a quand même eu beaucoup de chutes d’arbres la veille, on sera au jardin des plantes, repoussons de quelques jours, soyons des warriors raisonnables !

Puis matin même, le ciel tout gris nous annonce que la lumière rasante du levée de Soleil n’aura pas lieu, la pluie de la nuit nous offre l’herbe mouillée et l’air humide, les forts vents de l’alerte orange frôle le néant, février est capricieux !
On va s’adapter, on va improviser, c’est ça aussi qui est plaisant.

Portrait de femme zoomé sur cheveux, nez et bouche

Nous nous retrouvons avec Delphine à l’entrée du jardin, commençons à nous balader dans les allées en cherchant les cadres qui nous plaisent, les arbres qui ont du caractères, les idées qui nous viennent.
C’est aussi l’occasion de se connaître un peu mieux, de cerner nos personnalités, et à Delphine de se décontracter pour sembler plus naturelle face à l’objectif.

Et puis c’est parti !

On teste l’éclairage, on pose l’ambiance, on varie poses et expressions en fonction des différents cadres que nous avions repérés. Les photos de Delphine sont vite naturelles (c’est rarement le cas au bout de quelques minutes, les aperçus nous motivent d’autant plus).
Le lieu est agréable, les idées fusent en fonction de la variété des arbres et de l’éclairage changeant ; c’est l’avantage de ce lieu, on se retrouve avec des ambiances radicalement différentes tous les 10 mètres…

Portrait - femme debout sur un arbre en hiver

Il est encore tôt, il n’y a pas grand monde, et la météo capricieuse risque de rebuter la balade matinale des habitués.
On en profite pour grimper aux arbres, se réfugier en-dessous, s’allonger par terre, accrocher les cheveux longs de Delphine aux branches,… Il n’y a pas de mauvaise idée, il ne faut avoir honte de rien, jamais.

Shooting fini, nous terminons cette matinée dans un café histoire de se réchauffer un peu et de passer en revue les photos au dos de l’appareil.
Et on se dit que ouais, quand même, on a bien bossé !

Portrait noir et blanc - buste de femme qui regarde sur le côté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ultricies odio risus. venenatis ipsum felis